Archives : L'édito

Allemagne : les fusions et acquisitions gardent le rythme…

Dans une note de conjoncture datée du 20 octobre, les analystes Commerzbank estiment que l’environnement économique en Allemagne est toujours aussi favorable aux reprises d’entreprises. Une très bonne tenue du marché des actions est, certes, une condition préalable à la dynamique observée sur cette activité mais pas seulement.

D’autres indicateurs peuvent expliquer ce phénomène.
• Les niveaux de trésorerie : les programmes de réduction des coûts et l’amélioration de la gestion du fonds de roulement ont entraîné une forte augmentation de la trésorerie des entreprises allemandes. Les sociétés du DAX ont actuellement un total d’environ 160 milliards d’euros de liquidités. De quoi faire quelques emplettes dans les prochains mois…

• Les investisseurs : le niveau des taux d’intérêts, toujours très bas, favorise le financement de telles opérations, plus rentables. Cela profite aux entreprises avec des bilans solides.

• Les actionnaires : le niveau élevé du rendement des fonds propres des entreprises allemandes (pour mesurer les coûts de financement, autrement dit, le rendement attendu par les actionnaires), par rapport aux rendements obligataires, favorise aussi les prises de contrôle.

• Les bénéfices attendus : si de nombreuses sociétés ont maintenant atteint des niveaux de valorisation relativement élevés, celles-ci ne sont pas encore excessives dans la plupart des cas. Et comme la tendance est plutôt à la révision à la hausse des estimations de bénéfices, l’environnement reste favorable.

La tendance haussière sur le marché des actions y est bien sûr pour beaucoup… Historiquement et graphiquement, le montant des fusions ou acquisitions est très corrélé à l’évolution du marché des actions. Le DAX ayant atteint les 13000 points en octobre, nul doute que cela constitue un catalyseur certain à la dynamique des opérations.

Thibaud Renoult

Article tiré du magazine Strike 185 / Novembre 2017

Abonnement Strike Magazine
Strike Magazine

Pour recevoir chaque mois Strike, le magazine des produits de Bourse Commerzbank

Abonnez-vous gratuitement