Archives : L'édito

Belle saison des dividendes sur le DAX : 23 hausses et croissance de 8,8%….

23 sociétés qui composent le DAX ont annoncé une augmentation de leurs dividendes au titre de l’année 2016. Pour l’ensemble des 30 sociétés qui composent l’indice pilote des valeurs allemandes, les analystes de Commerzbank s’attendent à une hausse de 8,8% des dividendes par rapport à 2015 avec, en prime, un nouveau record à 31,8 milliards d’euros. A 2.6% de rendement, ce taux de dividende est encore relativement attractif en comparaison avec, d’une part, le taux de 0,4% des obligations d’État allemandes à 10 ans et, d’autre part, le taux de rendement de 1,2% des obligations des sociétés « BBB » de maturité de 3 à 5 ans qui sert de référence dans le domaine. Ce contexte de dividendes très favorables reste un facteur clé pour les investisseurs sur le DAX.

Jeudi 23 mars, à l’heure où nous écrivions ces quelques lignes, Heidelberg Cement était la dernière société du DAX à annoncer son dividende pour l’exercice 2016. La saison dans son ensemble a révélé une tendance particulièrement favorable : pas moins de 23 sociétés sur les 30 de l’indice ont augmenté leurs dividendes et seulement deux ont annoncé une baisse. Pour aller plus loin, 10 sociétés ont annoncé un dividende au-dessus des attentes du consensus des analystes. Seules cinq annonces de dividendes ont déçu le marché.

Au total, les sociétés du DAX devraient payer 31.8 milliards pour l’exercice 2016. Cela représente une augmentation de 2.6 milliards par rapport à 2015 soit 8.8% de mieux et un nouveau plus haut depuis l’existence de l’indice. Cela a surpris tout le monde et même le consensus des analystes financiers qui attendaient quasiment 1 milliard de moins !

On notera l’excellente tenue du secteur de l’automobile dont le montant total versé pourrait atteindre 7 640 millions d’euros cette année contre 6 400 millions d’euros en 2015, un nouveau record malgré les répercussions négatives du scandale du diesel. Cela représente 25% du total (4,8% en 2009). Pour les sociétés de services aux collectivités E.ON et RWE, c’est le contraire, le total des versements de dividendes pour l’exercice 2016 est en forte baisse à 460 millions d’euros, contre 980 millions d’euros en 2015. Ce secteur ne paie que 1,5% des dividendes DAX (contre 25% au cours de l’exercice 2009).

Avec une capitalisation de 1200 Md d’euros, 31,8 Md € de dividendes correspondent à un taux de rendement de 2,6% pour l’exercice 2016. Et onze des 30 actions DAX offrent un rendement de dividende FY2016 attrayant de plus de 3,0%… Remarquable !

Thibaud Renoult

Article tiré du magazine Strike 179 / Avril 2017

Abonnement Strike Magazine
Strike Magazine

Pour recevoir chaque mois Strike, le magazine des produits de Bourse Commerzbank

Abonnez-vous gratuitement