A la loupe

Bonus et Bonus Cappés

Ces deux produits de rendement remplissent le même objectif : offrir un placement plus sécurisé qu’un investissement en direct dans le sous-jacent.

En effet, le détenteur d’une action ou d’un indice réalisera une moins-value dès le premier centime de baisse. Sur les Bonus et Bonus cappés, tant que la barrière n’est pas atteinte le produit affichera un rendement positif à maturité en étant remboursé au niveau Bonus. Si jamais la barrière est atteinte en revanche, les Bonus et Bonus Cappés auront un comportement proche d’une action.

En contrepartie de cette protection partielle contre la baisse du sous-jacent, les Bonus et Bonus Cappés ne donnent pas droit à un éventuel dividende. La différence entre ces deux produits réside dans la présence d’un « cap » pour les Bonus Cappés. Le «  cap » est la valeur maximale pouvant être remboursée sur le produit, le Bonus Cappé ne vaudra jamais plus que son cap tandis que le Bonus offre une exposition à toute la hausse potentielle de son sous-jacent.

Le composant cap permet au Bonus Cappé d’offrir une barrière plus basse ou un prix moins élevé que le Bonus. Le choix du type de Bonus dépend donc du scénario de l’investisseur. Si celui-ci privilégie le maintien d’une exposition à toute la hausse potentielle du sous-jacent alors le Bonus sera plus indiqué. Dans le cas où l’investisseur est satisfait du rendement maximal procuré par le cap alors le Bonus Cappé sera à privilégier du fait de sa protection plus importante.

Les différences entre ces deux produits peuvent être matérialisées dans le tableau ci-dessous.

Vous pouvez retrouver tous nos Bonus  et Bonus Cappés dans la cote à la fin du magazine ou sur notre site Internet.

Article tiré du magazine Strike 184 / Octobre  2017

Abonnement Strike Magazine
Strike Magazine

Pour recevoir chaque mois Strike, le magazine des produits de Bourse Commerzbank

Abonnez-vous gratuitement