Archives : Indices

CAC40 : Des marchés confrontés aux doutes

Profitant du maintien des politiques monétaires accommodantes des banques centrales et d’une accalmie concernant les incertitudes sur la politique européenne, bon nombre de places financières ont inscrit de nouveaux records mi-mars. Elles subissent désormais quelques dégagements dans un contexte de retour de l’aversion au risque alors que les opérateurs semblent douter de la capacité de nouveau président américain à mettre en place les réformes budgétaires et fiscales promises.

Comme attendu, la Réserve Fédérale a relevé son taux directeur le 15 mars dernier pour acter de la solidité de l’économie américaine, avec un marché du travail quasiment au plein emploi (chômage à 4.7% avec 235K créations d’emplois lors du dernier rapport mensuel) et une inflation se rapprochant de l’objectif de 2% de la Fed (actuellement à 1.9%). Elle n’a toutefois pas changé ses perspectives, ne prévoyant toujours que trois hausses des taux en 2017 comme en 2018. Elle devrait toutefois prochainement envisager une réduction de son bilan (4500 milliards de dollars), après dix années de rachats d’actifs, si les conditions économiques continuent de s’améliorer.
De leur côté, la Banque du Japon, la Banque nationale suisse et la Banque d’Angleterre ont récemment opté pour un statu quo, confirmant ainsi leur politique de soutien à l’économie.
Quant à la BCE, elle a adopté un ton légèrement moins accommodant, se félicitant de l’embellie économique en zone euro. L’activité se redresse, la consommation des ménages repart et l’inflation a pour la première fois atteint la cible des 2% en février (après 1.8% en janvier). Elle a ainsi revu à la hausse ses prévisions de croissance et d’inflation pour les deux années à venir. Son programme de rachats d’actifs passera, comme convenu, de 80 à 60 milliards d’euros à compter d’avril (jusqu’en décembre) et les taux pourraient même être relevés avant la fin d’année. Elle ne semble plus disposée à utiliser tous les instruments disponibles dans le cadre de son mandat étant donné des risques qui semblent avoir diminué.

Alors que les banques centrales pourraient progressivement réduire leur soutien à l’économie et dans l’attente des prochaines publications de sociétés début avril, les opérateurs devraient focaliser leur attention sur l’environnement politique des deux côtés de l’Atlantique. D’une part, l’approche des élections en France et en Allemagne pourrait de nouveau être source de volatilité sur les places financières, d’autre part, les interrogations sur les promesses faites par le président américain pourraient inciter les opérateurs à une grande vigilance. Face à la montée des divergences au sein même de son parti, la première grande réforme législative de son mandat portant sur la santé, devra être approuvée afin de ne pas remettre en cause l’ensemble du programme économique de Donald Trump et la crédibilité de ses promesses en matière de réformes fiscales et budgétaires.

D’un point de vue graphique, l’indice CAC40 conserve une dynamique positive en données hebdomadaires au-dessus des 4825 points, niveau correspondant à la moyenne mobile à 20 semaines. Sur un horizon de temps plus court, après avoir rallié dernièrement les 5050 points, l’indice parisien amorce une phase de consolidation horizontale. La rupture des 4950/4940 points, confirmée en clôture, suggérerait l’amorce d’une consolidation de plus forte ampleur en direction des 4845 points voire 4750 points par extension. La forte hausse des indices depuis décembre dernier invite à la prudence et suggère d’alléger partiellement son exposition compte tenu des incertitudes actuelles. On profitera d’un éventuel retour dans la zone des 4845/4750 points pour revenir à l’achat à moindre risque.

Laurent POLSINELLI. © 2017 Zonebourse.com

CAC 40

CAC40 daily 179CAC40 hebdo 179

DOW JONES

DJ_FR 179L’indice DOW JONES montre quelques signes de faiblesse depuis mi-mars, avec les doutes sur la capacité du président américain à mettre en place les réformes promises. En données hebdomadaires, la dynamique demeure clairement positive au-dessus des 20000 points, zone de convergence avec la moyenne mobile à 20 semaines. Seul l’enfoncement de ce niveau militerait pour l’amorce d’une consolidation plus marquée en direction des 19170 points principalement.
 

 

 

 

NASDAQ 100

NDX_FR 179Après avoir rallié dernièrement la zone des 5400 points, établissant ainsi un nouveau record absolu, l’indice NASDAQ100 pourrait céder du terrain sous l’effet de prises de bénéfices. L’enfoncement des 5250 points ces prochaines semaines libérerait un nouveau potentiel baissier en direction des 5100 points, niveau correspondant à la moyenne mobile à 20 semaines. Ce mouvement ne remettrait toutefois pas en cause la dynamique de fond.
 

 

 

 

NIKKEI

NIKKEI_FR-179L’indice japonais demeure en phase de consolidation horizontale depuis la fin 2016, au sein du range 18920/19600 points. La sortie de cette zone devrait être déterminante. Une rechute sous les 18920 points suggérerait l’amorce d’une correction de plus forte ampleur en direction des 18290 points voire 17565 points par extension, niveau coïncidant avec la moyenne mobile à 50 semaines. Un retour dans cette zone de cours constituerait une opportunité pour revenir à l’achat avec un bon timing.

 

 

 

 

AVERTISSEMENT : la rubrique « Analyse Zone Bourse » comprend la diffusion sans aucune modification des articles rédactionnels (analyses techniques, analyses fondamentales, notes de recherche), des analyses graphiques et des recommandations d’investissement à caractère général (ci-après designées collectivement « les informations » produites par la société Surperformance SAS, éditrice du site Internet Zonebourse.com. Les informations de cette rubrique représentent une communication à caractère promotionnel et n’ont notamment pas été élaborées conformément à toutes les dispositions réglementaires visant à promouvoir l’indépendance des analyses financières. La Commerzbank et ses employés ne sont pas soumis à l’interdiction d’effectuer des transactions sur les instruments financiers présentés dans cette rubrique avant la diffusion du magazine Strike.

Article tiré du magazine Strike 179 / Avril 2017

Abonnement Strike Magazine
Strike Magazine

Pour recevoir chaque mois Strike, le magazine des produits de Bourse Commerzbank

Abonnez-vous gratuitement