Archives : News

Elections américaines : dernière ligne droite

Le 8 novembre prochain, nous saurons qui de Donald Trump ou d’Hillary Clinton sera élu à la présidence des Etats-Unis. Même s’il est difficile d’identifier clairement l’impact global qu’aura la victoire de l’un ou l’autre des candidats, les opérateurs boursiers suivent de près la course à la maison blanche. Plutôt à la recherche de stabilité, les marchés financiers craignent l’arrivée de Trump, notamment son programme économique jugé faible ainsi que ses mesures à l’encontre du libre-échange.  Hillary Clinton, secrétaire d’Etat sous la présidence d’Obama, incarne mieux cette stabilité et reçoit donc les suffrages de Wall Street. Récemment, Bloomberg donne une certaine avance à Clinton, avec environ 49% des intentions de vote contre 42% pour Trump, mais un retournement de situation pourrait entraîner de fortes variations sur les indices américains. La monnaie mexicaine, le Peso, est un indicateur plutôt révélateur de la tendance de ces élections : il s’apprécie lorsque Trump perd du terrain, et inversement. En effet, la devise est affectée par les projets du Républicain, notamment celui de construire un mur à la frontière entre le Mexique et les Etats-Unis, le Mexique réalisant 75% de ses exportations aux Etats-Unis.

Concernant les performances, on retrouve le Turbo Put 4G93Z (Gemalto) qui gagne 390%, suivi du Turbo illimité Call 9G11Z (Netflix) et du Turbo Illimité BEST Call 3G69Z (Vallourec). Au niveau des volumes, le classement est dominé par le CAC 40 (8 produits sur 13) et c’est une nouvelle fois le Short SR15Z sur l’indice parisien qui est le produit le plus traité.

Découvrez Bourse Matin pour être au courant de l’actualité des marchés financiers en cliquant ici !

Article tiré du magazine Strike 174 / Novembre 2016

Abonnement Strike Magazine
Strike Magazine

Pour recevoir chaque mois Strike, le magazine des produits de Bourse Commerzbank

Abonnez-vous gratuitement