Archives : Nouveau Sous-jacent

Le pétrole creuse

Alors qu’on pensait que les membres de l’OPEP, accompagnés de 11 autres pays non-membres, réussiraient à maintenir le prix du baril de Brent au-dessus de 50$ en appliquant l’accord sur les plafonds de production depuis le début de l’année, l’environnement géopolitique combiné à une production restant soutenue et à l’activité d’extraction de pétrole de schiste plombe les efforts faits depuis 6 mois.

Malgré le prolongement de cet accord jusqu’en mars 2018, la hausse de production de la part de pays non-membres comme la Lybie et le Nigeria compense les efforts effectués. De plus, le rapport mensuel de l’Agence internationale de l’Energie publié le 14 juin, fait état d’une production de la part des pays non-membres en progression de 1,5 millions de barils par jour en 2018, supérieure à la hausse attendue de la demande. Ce chiffre est directement à mettre en parallèle avec l’activité des compagnies américaines d’extraction de pétrole de schiste, sans restriction et encouragées par le président Trump via l’assouplissement des règles environnementales mises en place par l’ex-président Obama.

Enfin, les récents chiffres de stocks mondiaux restent élevés en raison de l’arrivée de la « driving season », période estivale engendrant un usage accru des transports et donc une hausse de la demande de pétrole, pour laquelle les raffineries ont accéléré leur production. Ces stocks diminuant faiblement maintiennent la pression sur le cours des barils.

Les Turbos Illimité BEST Put 296TZ et Illimité Put 296VZ sur le future Brent et WTI sont les produits ayant le plus performés entre le 19 mai et le 19 juin (respectivement +343% et +226% pour une baisse des futures de -13%).

Article tiré du magazine Strike 182 / Juillet Août 2017

 

produitsdebourse

Abonnement Strike Magazine
Strike Magazine

Pour recevoir chaque mois Strike, le magazine des produits de Bourse Commerzbank

Abonnez-vous gratuitement