Archives : Dossier

Les 10 trucs et astuces pour bien investir sur les produits de Bourse

Sept. 2013

Les produits de Bourse sont des valeurs mobilières listés sur NYSE Euronext. Ils s’échangent aussi facilement qu’une action, via un compte titre, chez votre intermédiaire financier habituel (banque, courtier). Ils sont accessibles en bourse de 8h à 18h30  et sont émis dans le cadre d’un document de référence approuvé par les autorités de tutelle (BaFin, AMF)

 

1/ Comprendre les différentes familles de produits de Bourse

Les produits de Bourse regroupent trois grandes familles très différentes : la première, les produits à effet de levier, comprend les Leverage et Short, les Turbos ou encore les Warrants. Ces produits de Bourse, très réactifs, sont les plus connus. Ils permettent d’amplifier les variations d’un sous-jacent (action, indice, matières premières, devises…) à la hausse ou à la baisse. La deuxième famille, les produits de rendement, réunit les Bonus, les Discounts ou les Reverse Convertibles. Ils sont moins risqués et se rapprochent d’un investissement direct en actions ou sur un indice à la différence près qu’ils offrent un rendement attractif en cas de stabilité ou de mouvements modérés du marché. Enfin, la troisième famille rassemble les produits d’indexation appelés aussi « trackers » comme les ETF ou Certificats 100% par exemple. Ils répliquent simplement l’évolution d’un indice ou d’un panier d’actions.

 

2/ Se construire un scénario d’investissement

Les produits de Bourse offrent de nombreuses opportunités aux investisseurs disposant d’une conviction claire de l’évolution du marché permettant d’établir un scénario d’investissement. On n’utilise pas le même produit de bourse pour jouer une hausse très court terme, à la suite d’une publication de résultat par exemple, que pour couvrir son portefeuille sur 1 an… Il faut se poser plusieurs questions fondamentales : Sur quel sous-jacent je souhaite investir ? Va-t-il monter, descendre ou rester stable ? Dans quelles proportions, et sur quel horizon de temps ? Chacune des réponses à ces questions réduira le spectre des produits adaptés à votre stratégie. De nombreux sites ou magazines financiers proposent des analyses fondamentales et techniques sur de multiples valeurs qui constituent des outils intéressant d’aide à la décision. Notre partenaire ZoneBourse.com propose gratuitement des conseils boursiers sur les produits Commerzbank pour les investisseurs désireux de suivre leurs recommandations de marché.

 

3/ Déterminer son profil de risque

Les différents produits de Bourse n’ont pas tous le même profil de risque. Sur les produits à effet de levier, le risque supporté par l’investisseur est plus important que sur une action par exemple. En revanche il est équivalent sur les produits d’indexation et comparable voire plus faible dans certains cas sur les produits de rendement. Au sein même de chaque catégorie de produits de Bourse il faut être attentif à l’effet de levier /élasticité par exemple qui définit la vitesse de variation du produit par rapport à son support. Un Turbo avec une élasticité de 20 est bien entendu beaucoup plus risqué qu’un Turbo avec une élasticité de 3. Le risque pris ira de pair avec la performance éventuelle du produit. Plus un produit sera risqué plus le rendement potentiel sera important si vous avez raison sur votre anticipation de mouvement.

 

4/ Identifier les paramètres qui influencent le prix de chaque produit

Afin de bien comprendre l’évolution de son produit et éviter les erreurs de débutants, il est essentiel de savoir ce qui va faire évoluer son prix et la sensibilité du produit à ses paramètres. Sur les warrants par exemple, produit de Bourse le plus ardu, l’élasticité déterminera la vitesse d’évolution du produit mais d’autres indicateurs techniques comme le Thêta indiqueront comment le produit évoluera au fil du temps. D’autres produits de Bourse comme les Turbos n’évoluent qu’en fonction de leur effet de levier mais disposent d’un seuil de désactivation (knock-out en anglais) qui peut surprendre si on n’en a pas connaissance. Les nouveaux Leverage et Short sont encore plus simples et ne disposent que d’un effet de levier fixe par rapport au sous-jacent (pas de Thêta ni de KO). Les produits d’investissement sont encore plus aisés à appréhender car moins risqués mais il faut tout de même prendre connaissance de leur rendement maximum et connaître leur barrière éventuelle.

 

5/ Surveiller ses positions

Les produits de Bourse, en particulier les produits à effet de levier, peuvent voir leurs prix changer assez rapidement. Il est donc important de surveiller régulièrement si le produit choisi est toujours adapté à vos objectifs, notamment en termes de risque. Pour connaître avec exactitude le prix du produit il convient parfois de prendre connaissance de l’état du carnet d’ordre ou de la fourchette de prix.  Si l’investisseur regarde uniquement la dernière transaction et que cette dernière a eu lieu il y a quelques heures, il risque d’être induit en erreur car les prix des produits bougent très vite… ! Certains sites Internet utilisent parfois la dernière transaction comme prix de référence ce qui peut donc s’avérer inexact.

 

6/ Se servir des outils pédagogiques pour avoir une bonne connaissance de son produit

Commerzbank met à disposition en libre accès sur son site www.bourse.commerzbank.com de nombreux outils tels que des guides pédagogiques, des vidéos explicatives, des conférences en ligne, un magazine mensuel et des simulateurs de prix. Ces différents supports permettent d’avoir à disposition une information claire en libre accès ainsi que des exemples pratiques pour assimiler le fonctionnement des produits.

 

7/ Tirer avantage des différents types d’ordres proposés par les courtiers

Pour acheter ou vendre des produits de Bourse Commerzbank, vous pouvez utiliser les mêmes ordres que ceux proposés pour négocier des actions : ordre au prix du marché, ordre à cours limité (le plus utilisé). Les ordres à plages ou seuils de déclenchement utilisé sur le marché des actions ne sont pas appropriés sur le marché des produits de Bourse. Mais l’ordre « stop on quote » réplique le fonctionnement de ces derniers. L’ordre « stop on quote » utilise non pas la dernière transaction mais la fourchette de prix de l’émetteur pour se mettre en exécution.

 

8/ Comprendre le fonctionnement d’un carnet d’ordres

Les produits de Bourse Commerzbank sont listés sur NYSE Euronext Paris et disposent d’un code ISIN et d’un code mnémonique. De 8h à 18.30, tous les jours de Bourse, Commerzbank assure la liquidité de ses produits en proposant un prix à la vente et à l’achat pour une quantité donnée. Les ordres des investisseurs viennent se placer dans le carnet d’ordre qui concentre à un instant donné l’état de l’offre et de la demande sur une valeur. La priorité est donnée au meilleur offrant puis au premier rentrant.

 

9/ Respecter le principe de diversification

Les produits de Bourse permettent de mettre en place de nombreuses stratégies de trading et représentent un outil de diversification de portefeuille facilement accessible et adapté à une clientèle de particuliers. Au même titre qu’une action, ils présentent néanmoins un risque de perte en capital si votre scénario d’investissement est invalidé. Il est donc primordial de n’allouer qu’une partie raisonnable de son épargne à ce type d’investissement en gardant à l’esprit qu’une perte potentielle doit pouvoir être assumée.

 

10/ Ne pas être trop gourmand…

… et respecter son scénario d’investissement surtout sur les produits à effet de levier. Si le sous-jacent évolue dans le sens attendu prenez vos gains une fois l’objectif atteint. Si votre anticipation de mouvement n’a pas lieu, il est préférable de « déboucler sa position », c’est-à-dire revendre son produit et concrétiser une moins value plutôt que de voir la totalité de son investissement disparaître en attendant un hypothétique rebond.

 

10 bis/ S’informer, s’informer et s’informer

Que ce soit au numéro vert, sur Internet ou dans la presse, il existe de nombreuses informations disponibles et faciles d’accès pour vous éviter de faire des erreurs de débutants. L’émetteur reste une source d’information privilégiée. En cas de doutes sur le prix ou n’importe quelle donnée technique, il pourra vous donner plus de détails et pourra vous guider dans la recherche de la bonne information.

numerovert

Abonnement Strike Magazine
Strike Magazine

Pour recevoir chaque mois Strike, le magazine des produits de Bourse Commerzbank

Abonnez-vous gratuitement