Archives : Actions

Les actions

MGI COUTIER 

En route pour le milliard de CA

Fournisseur de renom de constructeurs automobiles et de poids lourds, MGI Coutier conçoit, fabrique et commercialise des équipements automobiles dans deux domaines d’expertise, les mécanismes et la gestion des fluides. Le groupe, majoritairement détenu par la famille Coutier, a su séduire les investisseurs, en atteste l’excellent parcours boursier réalisé par la société depuis le début de la décennie, ou encore depuis le début de l’année avec un cours de bourse en progression de 17%.

L’ambition demeure clairement de devenir un équipementier de premier rang. Pour cela, l’internationalisation reste de mise pour se rapprocher au plus près des usines d’assemblage des constructeurs. La société familiale mène à ce titre une politique d’investissement soutenue. Quatre nouveaux projets sont ainsi en cours, dont des sites en Chine et au Mexique (qui devraient par ailleurs effectuer leurs premières livraisons dès le premier trimestre 2018), mais aussi en Bulgarie et en Thaïlande. La situation financière, remarquablement saine du groupe, lui confère une belle marge de manœuvre dans cette stratégie. La direction a par ailleurs réitéré son appétence pour des opérations de croissance externe qui pourraient venir accélérer son développement.

Malgré des effets de change négatifs, qui sont venus nuancer la dernière publication de résultats, ces derniers restent néanmoins solides, MGI Coutier étant en bonne passe pour remplir ses objectifs 2017. Le groupe vise un chiffre d’affaires annuel d’un milliard d’euros (sachant que celui-ci s’établit à 763,6 millions d’euros sur les neufs premiers mois de l’exercice), l’idée étant d’augmenter les volumes de production et générer in fine une marge opérationnelle plus confortable.

Compte tenu de ces éléments, MGI Coutier est à mettre en portefeuille pour tous ceux qui souhaitent augmenter leur exposition au marché automobile.

Techniquement, en unités de temps hebdomadaires, le titre évolue depuis le début de l’année au sein d’un trading range particulièrement propre, borné entre 32,50 et 40 euros. La proximité de la borne basse de cette zone de distribution des cours confère un bon timing pour ouvrir des positions longues pour viser la borne haute à 40 euros.

Jordan Dufee Analyse réalisée le 22/11/2017
© 2017 Zonebourse.com

Groupe SEB

Toujours au goût des investisseurs

Numéro un mondial du petit équipement domestique, Groupe SEB intervient sur les marchés des articles culinaires et du petit électroménager. Après un exercice 2016 record, force est de constater que le géant français parvient toujours à tenir le cap, que ce soit au niveau de la dynamique des comptes que du cours boursier (en progression de 18% depuis le 1er janvier).

Porté par une politique d’acquisition stratégique, le groupe français a changé de dimension l’année dernière en s’offrant l’allemand WMF et son milliard de revenus annuel. Au-delà des 40 millions d’euros de synergies que le groupe compte réaliser, cet achat permet à SEB de conquérir le fructueux marché des machines à café professionnelles et renforce sensiblement sa présence en Allemagne (qui devient le troisième pays en termes de vente).

Il convient par ailleurs de souligner la robustesse du modèle économique du groupe, capable de délivrer une croissance organique significative. Ainsi, sur les neufs premiers mois du présent exercice, la croissance organique progresse de 9,6%, une performance en soi alors que Groupe SEB envisage une croissance organique supérieure de 7% sur la totalité de l’année. De même, la société vise un chiffre d’affaires total en hausse de plus de 30% et est en bonne voie pour valider ces objectifs compte tenu des dernières publications.

D’un point de vue graphique, la dernière correction des cours ramène le titre sur des niveaux hebdomadaires intéressants. En effet, les prix reviennent d’une part à proximité d’un support extrêmement pertinent situé vers 150€, soutenus d’autre part par la moyenne mobile à 50 semaines. Les acheteurs semblent s’être mobilisés favorablement, donnant du crédit au scénario haussier. On pourra ainsi ouvrir des positions longues sur ces niveaux pour viser dans un premier temps les plus hauts à 165 euros. On placera un stop sous le support précédemment identifié pour se prémunir contre une correction plus marquée des cours.

Jordan Dufee Analyse réalisée le 22/11/2017
© 2017 Zonebourse.com

Article tiré du magazine Strike 187 / Janvier  2018

Abonnement Strike Magazine
Strike Magazine

Pour recevoir chaque mois Strike, le magazine des produits de Bourse Commerzbank

Abonnez-vous gratuitement