Archives : Dossier

Que sont devenues les 40 premières entreprises du CAC40 ?

Crée en 1987 par la Compagnie des agents de change, le CAC40 est calculé à partir des cours de quarante actions cotées en continu (CAC = cotation assistée en continu) dont les échanges sont les plus importants en Bourse et les secteurs représentatifs de l’économie française. Lancé avec 1 000 points de base, le CAC40 est depuis le principal indice de la Bourse de Paris. Sa composition au cours de ses 29 années d’existence n’a cessé de changer mais que sont devenues les 40 premières valeurs du CAC40?

La composition du CAC40 à sa création en décembre 1987 :

Les entreprises qui sont toujours dans le CAC40 en 2016

  • Accor / Hôtellerie
  • Air Liquide / Production de gaz industriels
  • Bouygues / BTP, énergie, immobilier, routes, média et télécommunications
  • Carrefour / Grande Distribution
  • Essilor / Conception, fabrication et commercialisation de verres correcteurs
  • Lafarge / Construction
  • Legrand / Bâtiment résidentiel, tertiaire et industriel
  • LVMH / Luxe
  • Michelin / Conception et fabrication de pneumatiques
  • L’Oréal / Cosmétique
  • Pernod Ricard / Commercialisation et distribution de vins et spiritueux
  • Peugeot / Automobile
  • Saint-Gobain / Producteur, transformateur et distributeur de matériaux de construction
  • Sanofi / Industrie pharmaceutique, biotechnologie
  • Société Générale / Banque

L’entreprise qui existe toujours mais est sortie du CAC40

  • Casino / Grande Distribution / sortie en 2005

L’entreprise qui a été nationalisée

  • Compagnie du Midi / Compagnie privée de chemin de fer française / Nationalisée et intégrée à la SNCF

Les entreprises qui ont fermé

  • Navigation Mixte / Transport maritime / Partiellement racheté par Paribas en 1995
  • Générale Occidentale / Société d’investissement / Fermeture à la fin des années 80
  • Pechelbronn / Exploitation et négociation de pétrole et de charbon / Cessation des activités en 2006

Les entreprises qui se sont transformées

  • Alcatel / Équipements et ingénierie des télécommunications / Absorbé par Nokia en 2016
  • Arjomari-Prioux / Papèterie / Acheté par Sequana Capital
  • Compagnie Bancaire / Banque / Intégrée à BNP Paribas
  • BSN (Boussois-Souchon-Neuvesel) / Fabrication du verre, commercialisation d’eaux minérales et de bière / Change de nom au profit de sa filiale Danone en 1994, valeur du CAC40
  • CGE (Compagnie Générale d’électricité) / Electricité / Devenue Alcatel (qui était sa filiale)
  • CGIP (Compagnie générale d’industrie et de participations) / Société d’investissement / Devenue Wendel suite à la fusion-absorption avec Marine-Wendel
  • Chargeurs / Industrie et services d’implantation mondiale / Racheté par Columbus Holding en 2015
  • Club Med / Tourisme / Racheté par le conglomérat chinois Fosun
  • Crédit Foncier de France / Financement immobilier / Filiale du groupe bancaire BPCE
  • Darty / Multimédia et électroménager / Filiale du groupe FNAC
  • Dumez / Construction / Fusionné avec la Lyonnaise des Eaux qui devient Vinci
  • Générale des Eaux / Distribution d’Eau / Devient Vivendi puis Veolia Environnement, valeur du CAC40
  • ELF Aquitaine / Energie, pétrochimie / Devenu Total, valeur du CAC40
  • Hachette / Groupe d’édition / Devenu Lagardère
  • Havas / Publicité, achat d’espace médias / Sortie du CAC40 en 1998, racheté par Vivendi
  • Lyonnaise des Eaux / Distribution d’eau et services d’assainissement / Devenue Suez Environnement
  • Paribas / Banque / Devenu BNP-Paribas, valeur du CAC40
  • Saint Louis / Sucre / Sortie du CAC40 en 1997, racheté par la compagnie allemande Südzucker en 2001
  • Télémécanique / Fabricant d’automates industriels / Absorbée en 1988 par le groupe Schneider Electric, valeur du CAC40
  • Thomson CSF / Défense, aéronautique et sécurité / Devenu Thalès en 2000

plus-dossier174

Focus sur quelques valeurs du CAC40 en 1987

La Générale Occidentale, inscrite en 1987 dans le CAC40, était un groupe gérant d’autres entreprises principalement dans le domaine de l’alimentaire (La Générale Alimentaire : Amora, Carambar, La Pie qui Chante…) et de la presse (L’Express, les Presses de la Cité…). Racheté dans un premier temps par Alcatel qui veut se diversifier, ses différentes entités sont ensuite séparées et revendues à Havas, BSN (qui deviendra Danone) et à la CGE, entraînant ainsi la disparition du groupe en tant que tel.

Le groupe Pechelbronn, spécialisé dans l’exploitation et la négociation de pétrole et de charbon, appartient à l’origine à la maison Worms qui détient des participations dans de nombreux domaines comme le papier, le sucre, les assurances, le luxe… Mais Worms devient en 2006 Sequana Capital et abandonne toutes ses activités pour se concentrer sur la papeterie.

Paribas, issue d’une fusion entre la Banque de Paris et des Pays-Bas, est privatisée juste avant la création du CAC40. Avec plus de 4,7% de pondération dans l’indice phare français, le groupe se place dans les leaders des banques françaises avec plus de 90 milliards de francs de capitalisation boursière. En 1999, les dirigeants de Paribas envisagent un rapprochement avec Société Générale mais c’est BNP qui finira par les absorber pour devenir BNP-Paribas.

ELF Aquitaine, présente dans le secteur pétrolier, la santé et la chimie est majoritairement gérée par l’Etat en 1987, lors de la création du CAC40 où elle représente plus de 6% de l’indice. Elle a été absorbée par Total en 1999 pour former TotalFinaElf, suite notamment à « l’affaire Elf » où la société a été accusée de détournements de fonds. Aujourd’hui le nom ELF a totalement disparu.

Compagnie du Midi est l’une des seules compagnies d’assurances à ne pas avoir été nationalisée et se place au cinquième rang des plus grosses capitalisations du CAC40 en 1987. En 1988 elle s’allie avec Axa afin d’échapper à une tentative d’OPA du géant italien Generali.

Alcatel, le géant des télécommunications, a connu de nombreux changements de structures depuis la création du CAC40. En 1966 elle est absorbée par la Compagnie Générale d’Electricité (CGE) qui change de nom en 1991 pour devenir Alcatel-Alsthom. S’en suivra la séparation d’Alcatel avec sa branche ferroviaire Alsthom et une fusion avec Lucent Technologies.

Le Crédit Foncier de France est un organisme de crédit fondé en 1852 pour financer des programmes de constructions immobilières. En 1995, le groupe perd sa situation quasi-monopolistique et s’enfonce lourdement malgré de nombreuses vagues de restructurations massives. Il est alors privatisé en 1999 et racheté par le groupe Caisses d’Epargne.

Spécialisé dans le contrôle industriel et l’automatisation depuis 1924, Télémécanique figure dans le CAC40 à sa création mais sera racheté dès l’année suivante par Schneider Electric qui devient un mastodonte de l’indice parisien. La marque existe toujours au sein du groupe qui est aujourd’hui en 19ème position de l’indice.

tableau-dossier-174

Article tiré du magazine Strike 174 / Novembre 2016

Abonnement Strike Magazine
Strike Magazine

Pour recevoir chaque mois Strike, le magazine des produits de Bourse Commerzbank

Abonnez-vous gratuitement