Archives : Dossier

Qu’est-ce que la volatilité ?

La volatilité mesure l’amplitude de variation des cours d’un sous-jacent sur l’année.  Il existe 2 types de volatilités : la volatilité historique et la volatilité implicite.

 

La volatilité historique est l’écart-type des variations du cours du sous-jacent autour de son cours moyen sur 1 an. Il s’agit donc d’un historique des variations du sous-jacent, d’une simple donnée mathématique reflétant les variations passées du Sou-jacent.

La volatilité implicite est quant à elle une donnée de marché, ce qui signifie qu’elle varie en fonction de l’offre et de la demande sur les marchés de référence tels que le Monep ou CBOE (1). Elle traduit l’incertitude des investisseurs relative à l’évolution future du sous-jacent. Bien qu’inspirée de la volatilité historique, elle s’en éloigne lorsque des événements (qu’ils soient propres au sous-jacent en cas de résultats ou extérieur au marché en cas d’attentat par exemple) inquiètent ou rassurent les intervenants.

 

(1) Chicago Board of Exchange
Abonnement Strike Magazine
Strike Magazine

Pour recevoir chaque mois Strike, le magazine des produits de Bourse Commerzbank

Abonnez-vous gratuitement