Archives : Dossier

Tout comprendre sur les indices étrangers : influences des devises, calcul du prix et de la valeur intrinsèque

Le marché des warrants offre la possibilité à tous les investisseurs désireux d’avoir un effet de levier, de se positionner sur un très grande variété de sous-jacent français et étrangers et notamment des indices dont la monnaie de référence est le dollar (Dow Jones, Nasdaq 100) ou le yen (Nikkei 225), mais avec un warrant libellé en euro et coté sur Euronext Paris. Très utilisés dans le reste de l’Europe, les warrants sur indices américains ou japonais subissent un regain d’intérêt majeur en France, mais leur fonctionnement suscite encore quelques interrogations.

 

Lorsque vous prenez position sur un warrant sur indice étranger, vous achetez un produit en euros qui vous donne une exposition sur un support, par exemple le Dow Jones qui est, lui, libellé en dollar. Vous avez donc deux expositions. La premier est l’évolution du sous-jacent : si vous avez choisi un Call et que l’indice sous-jacent progresse, vous allez selon toute logique profiter de ce mouvement car le prix du warrant augmente. La seconde exposition est liée à l’évolution de la devise de référence du sous-jacent. Si le dollar monte pendant ce laps de temps où vous détenez le warrant, vous allez en bénéficier car votre investissement en dollars va prendre de la valeur par rapport à votre devise qui est l’euro. Si le dollar baisse, en revanche, la valeur de votre investissement en dollar diminue par rapport à votre monnaie de référence (voire exemple encadré à droite).

La deuxième problématique est liée au calcul du prix du warrant. Comme vous le savez sans doute déjà, la Bourse de Paris rebaptisée il y a quelques années déjà Euronext Paris, ouvre ses portes à 8h et les ferme à 18h30 (1). Le marché américain, lui, commence son activité à 15h30, heure française(2), pour la terminer vers 22h30. Cela ne fait tout juste que 2 heures pendant lesquels les 2 marchés sont ouverts conjointement. La situation est encore plus rocambolesque lorsque l’on s’intéresse au marché nippon, dont l’indice pilote est le Nikkei 225, ouvre à 2 heures du matin et referme son rideau à 8 heures…

Les warrants, eux, cotent en continu. Il n’est d’ailleurs pas rare de voir le prix d’un warrant bouger entre le matin à l’après midi alors que l’indice japonais est fermé depuis plusieurs heures. Pourquoi ? Parce qu’il existe des contrats à terme sur indice, instruments qu’on appelle « futures », dont les investisseurs internationaux se servent pour répliquer l’indice même quand le marché de référence de l’indice est fermé. Le teneur de marché se sert de ces instruments pour le calcul du prix des warrants sur indices étrangers. Sur l’indice Nikkei 225 par exemple, on utilise de 9h à 14h30 le future Nikkei 225 coté sur le Simex, le marché des contrats à terme de Singapour. Ensuite, le relais est pris la CBOE (3) marché des contrats à terme de Chicago, jusqu’à la clôture d’Euronext Paris. A n’importe quelle heure et à n’importe quel endroit du monde on peut aujourd’hui avoir un prix de référence pour le CAC 40, le Nasdaq 100, le Dow Jones ou le Nikkei.

Votre dernière interrogation, si l’on en croit vos nombreux appels au numéro vert ou vos questions lors de la « Warrant School », concerne le calcul de la valeur intrinsèque des warrants sur indices étrangers. Il n’est pas toujours évident de se souvenir notamment dans quel sens appliquer la parité de l’euro contre le dollar lorsqu’on calcule la V.I. d’un warrant Nasdaq. En fait la technique est assez simple. Comme pour une action française, dans le cas d’un Call, on soustrait le prix d’exercice au cours du sous-jacent pour avoir la valeur intrinsèque que l’on divise ensuite par la parité du warrant. Pour les indices étrangers, il faut ajouter la conversion de votre investissement, en euros. Si vous possédez par exemple un Call 8000 sur le Dow Jones de parité 1000/1 et que l’indice américain cote 8500, vous calculez (8500-8000)/1000 = 0.50 $ et pour obtenir la valeur intrinsèque de votre warrant en dollars. Pour avoir celle-ci en euros il vous suffit de diviser ce montant par la parité EUR/USD qui est à l’heure ou nous écrivons cet article de 1.01  (cet à dire 1.01 dollars pour 1 euros). La valeur intrinsèque de votre warrant est donc 0.50 $ / 1.01 = 0.495 euros !

(1) Horaire du compartiment Warrant et Certificats. Le marché action ouvre à 9h et ferme à 17h30.
(2) Heure d’été. La France et les Etats-Unis passent à l’heure d’été à 15 jours d’intervalle. Pendant cette période Wall Street ouvre à 16h30.
(3) Chicago Board Of Exchange
Abonnement Strike Magazine
Strike Magazine

Pour recevoir chaque mois Strike, le magazine des produits de Bourse Commerzbank

Abonnez-vous gratuitement