Archives : Questions

Vous avez des questions ? 
Nous avons les réponses…

Mai 2005

Plusieurs valeurs ont divisé le nominal de leurs actions ces derniers temps comme Vinci ou Technip. Que se passe t-il sur le marché des warrants ?

Question posée au numéro vert : 0800 80 10 80

Lors de la division du nominal d’une action, la baisse de la valeur de l’action est compensée pour les actionnaires par l’augmentation du nombre d’actions détenues. C’est donc une opération neutre pour les détenteurs d’actions. Que se passe-t-il sur le marché des warrants ? Les investisseurs n’ont aucune raison d’être lésés ou bien avantagés par cet événement. Afin que le prix du warrant ne bouge pas, ses caractéristiques sont modifiées.

Premièrement : le prix d’exercice. Il est ajusté de la même manière que le cours de l’action l’a été. Par exemple, dans le cas de l’action Vinci dont le nominal a été divisé par deux, le strike des warrants a également été divisé par deux. Les Calls 120 € sont ainsi devenus des Calls 60€.

Deuxièmement, la parité. Elle est aussi modifiée. Si ce n’est pas le cas il faudra multiplier par 2 dans le cas de l’opération sur Vinci, le nombre de warrants détenus par l’investisseur pour qu’il ne soit pas lésé, ce qui n’est pas possible… ! Une parité 10 pour un d’un warrant Vinci deviendra une parité de 10 pour 2, soit 5 pour 1. Les autres caractéristiques des produits ne sont pas modifiées.

Grâce à ces ajustements, la valeur des warrants n’est pas modifiée. Le « split » n’est pas un cas isolé, des ajustements sont faits lors de toutes les opérations sur titre (OST) comme la distribution d’actions ou de bons de souscription, une augmentation de capital ou bien la distribution d’un dividende exceptionnel.

Abonnement Strike Magazine
Strike Magazine

Pour recevoir chaque mois Strike, le magazine des produits de Bourse Commerzbank

Abonnez-vous gratuitement