Archives : Questions

Vous avez des questions ? 
Nous avons les réponses…

Envoyez-les nous par email ou par courrier

Pourquoi un produit sans date
 de maturité peut-il être retiré de la cote ?

Bien qu’ayant une durée de vie dite « illimitée » ou « infinie », certains produits peuvent parfois être rappelés de manière anticipée par l’émetteur selon les modalités spécifiées dans le prospectus du produit en question. Cela peut notamment se produire lorsque le prix d’un produit devient « trop faible ». En effet, en raison de contraintes techniques imposées par Euronext, il n’est pas possible de coter des actions ou des produits de Bourse avec plus de 4 décimales. Si le prix d’un produit s’approche de 0 et que l’émetteur estime que le système de 4 décimales ne permet pas de coter ce produit avec suffisamment de précision, il pourra être retiré de la cote et sera remplacé par un nouveau produit similaire avec un prix plus élevé. Les investisseurs détenant un produit
 retiré de la cote seront remboursés de sa dernière valeur de marché. Ils seront également informés de ce retrait en consultant le site Internet de Commerzbank produits de Bourse. 
Cette opération est neutre pour les investisseurs qui pourront réinvestir le montant remboursé dans le produit remplaçant, 
leur permettant ainsi de bénéficier du même effet de levier 
que le produit rappelé.

Pourquoi certains de vos produits 
ne cotent pas entre 8h et 9h et après 17h30 alors que les heures de bourse d’Euronext s’étendent de 8h à 18h30 
pour ces produits ?

L’émetteur est teneur de marché et assure la liquidité sur tous 
ses produits de Bourse en étant présent à l’achat et à la vente, sauf notamment lorsque la liquidité du sous-jacent est insuffisante pour permettre la cotation du produit. En dehors des heures d’ouverture du marché (9h00 – 17h35 sur le marché actions par exemple), Commerzbank s’appuie sur les échanges effectués sur les autres bourses mondiales, les échanges interbancaires ou sur le marché de gré-à-gré pour définir une fourchette de prix « juste » sur ses produits. Ainsi, si le volume d’échange est trop faible, c’est-à-dire qu’il n’y a pas assez de liquidité sur le sous-jacent, l’émetteur n’est pas en mesure de proposer un prix reflétant les conditions de marché 
et les produits indexés sur ce sous-jacent ne cotent pas.

Questions_n168

Abonnement Strike Magazine
Strike Magazine

Pour recevoir chaque mois Strike, le magazine des produits de Bourse Commerzbank

Abonnez-vous gratuitement